L'éducation des chiensL'éducation des chiens

Photo d’une portée de chiots avec leur mèreAu Centre Pierre Aicard, à Eze, de petites boules de poil viennent de voir le jour. Qu’ils soient Labrador, Golden Retriever ou Caniche Royal, ces adorables chiots au pedigree certain, vont être suivis avec le plus grand soin, quotidiennement.
    
Seuls quelques-uns parmi eux seront sélectionnés car tous ne peuvent pas devenir Chien Guide. Il faudra analyser plus profondément les aptitudes qui feront d’eux des chiens hors du commun, capables de conduire fidèlement des maîtres déficients visuels, avec un maximum de sécurité.

Ils ont deux mois, à présent ! Les éducateurs sont là pour s’assurer que l’animal à des dispositions à aller vers les humains, qu’il a un bon comportement dans la meute et qu’il a une bonne constitution physique.
 
Ces chiots exceptionnels sont placés dans des Familles d’Accueil, qui leur apprendront obéissance, savoir-vivre avec tendresse. Pendant presque un an, ces « parents adoptifs » vont permettre à nos jeunes élèves de s’épanouir. C’est le temps des jeux, des découvertes, des câlins… et des bêtises ! Mais élever un futur Chien Guide, c’est aussi accepter de nombreuses responsabilités. Il sera nécessaire pendant ces quelques mois de leur donner quelques bases de travail et de leur faire comprendre certains ordres.
 
Chines avec leurs familles d'accueilCes Familles d’Accueil sont un maillon essentiel de notre chaîne de solidarité. Toutefois, l’équipe d’éducateurs du Centre est là pour apporter régulièrement leur soutien, prodiguant soins et conseils et fournissant quantité de sacs de croquettes. C’est aussi l’occasion de corriger les petits défauts et de se faire à l’idée, que leurs petits compagnons vont devoir bientôt les quitter.

UN CHIEN GUIDE AURA-T-IL LE DROIT DE JOUER ?
Lorsque le chien travaillera et portera le harnais, il devra être concentré. Mais une fois le harnais ôté, il sera un chien comme les autres, aimant jouer et courir.
 
POURQUOI PREFERE T - ON LES FEMELLES ?
De nature plus douce et plus docile, elles sont également plus calmes que les mâles.
 
UN CHIEN GUIDE SERA-T-IL HEUREUX ?
Le chien et son  maître vivront une grande complicité. L’animal sera constamment attentif et il aura toujours une main qui le cherche...
 

La rentrée des classesLa rentrée des classes !
 
photos evolution du chien dans son éducationL’ E L E V E  . . .  
La transition famille - école se fait tranquillement.
A partir de six mois, les jeunes chiens vont effectuer quelques stages progressifs à l’école d’Eze.
Vers l’âge d’un an, ils retournent à l’école et nos éducateurs spécialisés vont les prendre individuellement en charge pour les entraîner tous les jours pendant environ six mois à leur futur métier de Guide. Les chiens qui ne souhaitent pas devenir « Chien Guide », font le bonheur des Familles à qui l’Association les confient.
 
Cet apprentissage se fait avec un minimum de contraintes et beaucoup de tendresse. Pour que le harnais ne devienne pas un déplaisir pour l’animal, on demande aux familles d’accueil de lui faire adopter dés son plus jeune âge, un gilet de travail ou baby gilet (instruments de travail conçus par le centre d'éducation  d’Eze). Ce petit dossard aux couleurs de l’Association porte la mention d’élève futur Chien Guide et permet l’entrée de l’animal dans tous les lieux publics.
 
Les Chiens accompagnés de leurs professeurs vont apprendre à réagir face à un obstacle (trottoir, escalier,…), à savoir trouver, seuls, les passages protégés pour pouvoir traverser sans danger, à prendre l’initiative de s’arrêter pour signaler la présence d’un carrefour et même à désobéir aux ordres de leurs maîtres en cas de danger. On peut le voir, le Chien Guide ne fait pas que répondre aux ordres inlassablement répétés « à droite ! » « à gauche ! » « donne le trottoir »…
 
 
… E T  L E  P R O F E S S E U R
Le Chien Guide doit être éduqué par un spécialiste. L’éducateur est un travailleur social qui sélectionne, forme et remet un Chien Guide à un handicapé visuel, après avoir évalué ses possibilités et ses besoins car il est nécessaire de lui donner une formation initiale rigoureuse.
 
Supervisée par la Fédération Française, la formation du futur éducateur, est à la fois un enseignement théorique et pratique, qui s’étend sur trois ans. L’élève éducateur est recruté directement par une des 10 Ecoles de Chiens Guides. Sur place il aura un maître de stage qui  dirigera sa formation pratique. L’enseignement théorique est basé sur des connaissances en locomotion, en psychomotricité, en anatomie et pathologie canine.
 
Le métier d’éducateur est une vocation. Il requiert un gros investissement physique et psychologique. Tout en étant rigoureux, exigeant vis-à-vis de l’animal, l’attachement est inévitable. Le non-voyant attend lui aussi beaucoup de son éducateur; une aide pratique et également morale.

Le chien au travail